10 façons de protéger la communauté de York de la COVID-19

Maintenant que la région de Toronto est passée à l’étape 3, la réouverture graduelle de nos campus continue d’être régie par les directives de la santé publique et du gouvernement. Dans le cadre de ces directives, l’objectif est de limiter l’utilisation des installations de nos campus aux activités les plus importantes pour les membres du corps étudiant, du corps professoral et du personnel tout en privilégiant la santé et la sécurité de notre communauté.

Un nombre restreint de cours du trimestre d’automne ont été approuvés pour des activités en présentiel et nous nous attendons à ce que la majorité de nos employés continuent de travailler à distance durant les trimestres d’automne et d’hiver.

Certains membres du corps professoral et du personnel devront retourner sur le campus pour appuyer notre mission fondamentale d’enseignement et de recherche ou pour offrir des services sur place au corps étudiant et aux autres membres de la communauté de York.

Tandis que la réouverture progressive du campus se poursuit, voici 10 façons pour York d’assurer la santé et la sécurité des personnes dont le retour sur le campus a été approuvé.

1. Site Web pour le retour sur le campus :

Visitez régulièrement le site Web Better Together : Retour graduel sur les campus afin de rester au courant des derniers développements. Lisez les communications communautaires et la FAQ et vérifiez vos courriels pour de nouvelles informations et des ressources qui vous aideront à gérer cette période difficile; cela comprend des services de santé mentale et des conseils pour le travail à distance.

Dans le cas des personnes dont le retour sur les campus en septembre a été approuvé, nous fournirons des mises à jour régulières sur le campus, notamment sur les sujets suivants : programmes académiques et de recherche approuvés sur le campus, services disponibles (nourriture, stationnement, transports, TI, services administratifs, soutien aux étudiants), des informations sur ce qui est ouvert et fermé sur les campus, et les différents processus en place pour garantir votre santé et votre sécurité, ainsi que l’endroit où trouver les formulaires, listes de contrôle, coordonnées et directives/politiques pertinentes.

2. Sensibilisation et formation

Alors que les départements et facultés planifient un retour progressif et échelonné sur les campus de York, des plans et procédures de travail sécuritaire basés sur les directives de santé et de sécurité et sur l’évaluation des risques pour les secteurs occupés (salles de classe, toilettes, résidences, bureaux, locaux de recherche et laboratoires, studios et lieux publics des campus de York) sont en cours d’élaboration. Les employés dont le retour sur le campus a été approuvé par leur département/faculté devront suivre la formation Return to Campus COVID-19

3. Dépistage pour l’accès au campus

Les membres du personnel et du corps professoral dont le retour sur le campus a été approuvé (y compris de façon graduelle ou intermittente) devront remplir la Liste de contrôle pour le dépistage de la COVID-19 à la demande de leurs superviseurs (ou autre personne désignée) avant de revenir sur le campus afin de contribuer à réduire les risques de COVID-19 et d’assurer la sécurité et le bien-être de notre communauté.   

4. Distanciation physique

La distanciation physique demeure l’une des stratégies les plus efficaces pour réduire la propagation de la COVID-19. Par conséquent, plusieurs initiatives de distanciation spatiale sont actuellement mises en œuvre, y compris la reconfiguration des salles de classe afin que les sièges des étudiants et étudiantes soient distants de deux mètres au moins et des changements sont apportés dans les résidences et espaces co-curriculaires pour permettre une meilleure distanciation physique. Par ailleurs, des entrées et sorties séparées permettront d’encourager un flux de circulation à sens unique et de limiter le nombre de personnes dans un même lieu.

5. Barrières en plexiglas

York procède à des évaluations sur l’ensemble des campus pour s’assurer que des mesures de distanciation physique adéquates sont en place. Dans les zones achalandées où il est difficile, voire parfois impossible, de maintenir une distance de deux mètres par rapport aux autres, l’Université met en place des mesures de protection appropriées comme des barrières en plexiglas.

6. Signalisation

De nouveaux panneaux sont en cours d’installation sur tous nos campus pour rappeler à chacun de pratiquer la distanciation physique, de veiller à une bonne hygiène des mains et de prendre d’autres mesures de sécurité. D’autres panneaux indiquent la capacité maximale des salles de réunion et des ascenseurs et dirigent la circulation piétonnière.

7. Postes de désinfection

Un bon lavage des mains aide à prévenir le transfert du virus de la COVID-19 d’une surface à une autre, et de surfaces ou matériaux contaminés aux mains et ensuite à d’autres parties du corps, tout particulièrement aux yeux, au nez et à la bouche. De plus, neuf nouveaux postes de désinfection de mains activées au moyen d’une pédale sont en cours d’installation dans des endroits achalandés de nos campus. Chaque distributeur sera à une hauteur accessible afin que chacun puisse facilement se désinfecter les mains là où le lavage de mains n’est pas possible.

8. Renforcement du nettoyage et de la désinfection

Les bibliothèques et les salles de classe ouvertes seront nettoyées quotidiennement, du lundi au vendredi. Les surfaces telles que les boutons d’ascenseur et les poignées des portes d’entrée de bâtiments principaux seront désinfectées deux fois par jour. Les résidences seront également nettoyées et désinfectées plus souvent.

9. Équipement de protection individuelle (EPI)

Tous les employés qui travaillent sur le campus sont tenus de respecter les exigences existantes en matière d’EPI dans le cadre de leurs fonctions habituelles. Toute exigence supplémentaire en matière d’EPI (par exemple, gants, masques chirurgicaux) en raison de la COVID-19 sera établie en fonction de l’évaluation des risques propres à chaque zone.

Les employés effectuant un travail assigné pour lequel une évaluation de risques détermine qu’un équipement de protection individuelle supplémentaire peut être nécessaire recevront l’EPI approprié.

10. Couvre-visages non médicaux

En plus d’une bonne hygiène des mains et de la distanciation physique, les experts de l’Organisation mondiale de la santé, de Santé Canada et du Bureau de santé publique de l’Ontario recommandent le port d’un couvre-visage non médical pour réduire la propagation du virus aux autres personnes.

Le port d’un couvre-visage non médical est obligatoire à l’Université York quand une distanciation physique de deux mètres n’est pas possible ou envisageable dans les emplacements communautaires et partagés des bâtiments.

Tous les employés et les étudiants recevront gratuitement deux couvre-visages non médicaux lavables avec la marque de York lorsqu’ils retourneront sur le campus. Ces couvre-visages non médicaux ne sont pas considérés comme de l’équipement de protection individuelle (EPI).

Le gouvernement du Canada a lancé une nouvelle application Alerte COVID visant à limiter la propagation de la COVID-19 et à prévenir les éclosions futures. Pour plus de conseils, visitez le site Web du gouvernement du Canada.

Toutes ces mesures de santé et de sécurité seront seulement efficaces si chacun fait son devoir, individuellement et collectivement, pour assurer la sécurité de notre communauté.